inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Santu Mofokeng, magicien méconnu de la photo Sud-Africaine, au Jeu de Paume


J'aime
0

Santu Mofokeng, magicien méconnu de la photo Sud-Africaine, au Jeu de Paume

g

« Le terme d’ombre ne véhicule pas la même image ni la même signification que seriti ou is’thunzi. En sotho comme en zoulou, ce mot ne peut se résumer à un seul sens. Dans le langage de tous les jours, seriti ou is’thunzi recouvre des significations comme l’aura, la présence, la dignité, la confiance, la puissance, mais aussi l’esprit, l’essence, le prestige ou le bien-être. En langage vernaculaire, ces mots évoquent également l’expérience de celui qui est aimé ou redouté. » (Santu Mofokeng)

Pour voir le reportage d'Actuphoto au Jeu de Paume : http://www.dailymotion.com/video/xiwcmb_santu-mofokeng-et-claude-cahun-nouvelles-expositions-du-jeu-de-paume-par-actuphoto_creation

Cette exposition propose, en lien avec le livre qui l’accompagne, une sélection sans précédent des essais photographiques réalisés ces trente dernières années par Santu Mofokeng. Connu pour ses travaux Black Photo Album/Look at me: 1890-1900, Township Billboards: Beauty, Sex and Cellphones, Trauma Landscapes et Chasing Shadows, l’artiste sud-africain saisit aujourd’hui la double opportunité d’une invitationà  exposer et à publier une monographie pour effectuer un travail de fond au sein de ses archives.

Un choix de plus de 200 images (photographies et diaporama), textes et documents est présenté. Les essais de Mofokeng (dont certains, toujours en cours, l’occupent depuis de nombreuses années) donnent à voir successivement le Soweto de sa jeunesse, ses études sur la vie quotidienne dans les fermes et dans les townships – notamment celles sur les représentations de soi et les histoires familiales des Noirs d’Afrique du Sud –, des images plus récentes consécutives à ses recherches sur les rituels religieux, enfin des paysages, parmi lesquels le projet Radiant Landscapes, spécialement réalisé pour cette rétrospective.

Après le Jeu de Paume à Paris (24 mai - 25 septembre 2011), l’exposition sera présentée à la Kunsthalle Bern (7 octobre - 27 novembre 2011), à la Bergen Kunsthall (janvier - mars 2012), à l’Extra City Kunsthal Antwerpen (avril - juin 2012) et au Wits Art Museum de Johannesburg (2013). Un programme de tables rondes et de conférences accompagnera l’exposition pour restituer le travail de l’artiste autour de différentes thématiques (ces manifestations seront annoncées sur les sites web des différentes institutions).

Santu Mofokeng, Buddhist Retreat near Ixopo, 2003 Courtesy Lunetta Bartz, MAKER, Johannesburg © Santu Mofokeng


Les coproducteurs de ce projet sont heureux de présenter pour la première fois en Europe une rétrospective du travail de Santu Mofokeng, en même temps qu’est publiée une importante monographie comprenant des textes de Okwui Enwezor, Patricia Hayes, Sarat Maharaj, Santu Mofokeng, Sabine Vogel, Ivan Vladislavic et un entretien de l’artiste avec Corinne Diserens.

Photo : Santu Mofokeng, Christmas Church Service, Mautse Cave – Free State, 2000 Courtesy Lunetta Bartz, MAKER, Johannesburg © Santu Mofokeng



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : mofokeng, santu, exposition, johannesburg, paume, travail, artiste, lunetta, maker, actuphoto, bartz, images, textes, trospective, projet, landscapes, photo, rentes, essais,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Paolo Roversi « Secrets » à la Galerie Camera Obscura

« A photograph is a secret about a secret.
The more it tells you, the less you know
»
Diane Arbus

Après "Angeli" en 1993 et "Studio" en 2002, deux expositions qui ont marqué l'histoire de la galerie Camera Obscura, nous avons le plaisir d'annoncer "Secrets", notre nouvelle collaboration avec Paolo Rover...

    Lire la suite



  Le Carré Amelot présente « Bonheur en Lituanie » de Mindaugas Ažušilis

Bonheur en Lituanie (Happiness in Lituania)

Esthétique du bonheur / éthique de la réticence...

Jeune photographe au regard et à l’esprit acéré, frôlant le désabusement, Mindaugas Ažušilis a su analyser dans son pays les ressorts d’une quête désenchantée, obéissant à des préconisations et des modèles stéréotypés : celle...

    Lire la suite



  « Death is Your Body » at the Frankfurter Kunstverein

« Imagine that your body is dying...Imagine how someone is closing your eyelids, » begins the meditation on death in Hannah Hurtzig’s videodyptich « Das Milieu der Toten » (The Milieu of the Dead) (2013). Towards the end of their lives people are forced to face the limitations of their bodies. However, for many people a personal confro...

    Lire la suite



  L’Espace Photographique Arthur Batut propose une exposition de Daniel Ballesteros et Kevin Martini-Fuller, ainsi que des stages

L’espace présente « les Cowboy Poètes et la Poétique » de Kevin Martini Fuller pour le 7eme festival « A Ciel Ouvert ». Kevin Martini-Fuller assiste et photographie les rencontres de « Cowboy Poets » de Elko Nevada depuis son commencement, il y a 30 ans. Les portraits des poètes “cowboy” et “cowg...

    Lire la suite



  Le Printemps Photographique de Nîmes : « La mer qu'on voit danser », du 24 avril au 31 juillet

PRINTEMPS PHOTOGRAPHIQUE 2014 LA MER, QU’ON VOIT DANSER… : six expositions et deux films.
 

Abdelghani BIBT–Récits de vie
(courts-métrages, 2013)
Les courts-métrages de Abdelghani Bibt seront diffusés en amont de Mare Mater film de Patrick Zachmann le jeudi 24 avr...

    Lire la suite



  Prix HSBC pour la Photographie : L’itinérance 2014 débute à Lille

Le Prix HSBC pour la Photographie a le plaisir de s’associer pour la 4ème fois à la Maison de la Photographie de Lille pour présenter les œuvres de Delphine Burtin et Akiko Takizawa, lauréates 2014 choisies parmi les 10 nominés proposés par Simon Baker, conseiller artistique.

Delphine BURTIN – née en 1974, vit et travaille à Lausa...

    Lire la suite



  Beatrix von Conta à la Galerie Le Réverbère

Les images prolifèrent aujourd’hui à une vitesse inouïe sur des supports sans cesse nouveaux. La photographie, pourtant, reste une énigme. Inlassablement et avec bonheur, je reviens vers sa simplicité trompeuse, sa mince surface silencieuse et l’évidence de sa complexité. Regarder le paysage me demande du temps. Sous quelle forme re-présenter autrement ce qui s&rs...

    Lire la suite



  « Doux-amer » : l'exposition de Michel vanden Eeckhoudt de l'agence VU' à Mérignac (Gironde)

Membre historique de l'Agence VU', Michel vanden Eeckhoudt construit depuis plus de 30 ans des photographies pures, élégantes, marquées par un humour constant qui lui permet d’adop- ter une distance juste et amusée à ce qui se déroule devant ses yeux. S’il provoque souvent un sourire, il suscite rapidement, derrière cette première réaction, une série d...

    Lire la suite



 

INFORMATIONS PRATIQUES

Santu Mofokeng

Comment s'y rendre ?

Jeu de Paume
1 Place de la Concorde
75008 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/9/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




My relationship with God has always been of a professional nature, I have never been on first name terms with Him. It's not so much God who engrosses me as other people's perception of Him and the unacceptable things they do in His name.
Abbas   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !