inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > l'Ombre de la guerre - Maison Européenne de la Photographie


J'aime
1

l'Ombre de la guerre - Maison Européenne de la Photographie

g

La Maison européenne de la photographie présente, cet été, L’ombre de la guerre, exposition organisée par Contrasto, dans le cadre du projet Science for Peace de la Fondation Veronesi. Umberto Veronesi, son fondateur, s’est assuré le concours de scientifiques, de personnalités internationales du monde de la culture et de divers prix Nobel.

Bien qu’iconiques, ces images, afin d’en saisir tous les enjeux, sont accompagnées d’un texte qui retrace le contexte de la prise de vue, auquel s’ajoute une série de données chiffrées démontrant l’impact des guerres sur nos sociétés. Cette exposition permet ainsi de traiter différemment de l’histoire, il est certes question de drames, de destructions mais la vision de ce monde hostile engage une réflexion sur l’avenir de l’humanité. Comme le disait Cornell Capa «les images, à leurs maximum de passion et de vérité, possèdent le même pouvoir que les mots. Si elles ne peuvent apporter de changements, elle peuvent, au moins, nous fournir un miroir non faussé des actions humaines et ainsi provoquer un réveil des consciences».

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation

 

La sélection a été pensée dans l’intention de privilégier les images comportant une valeur documentaire, mais également symbolique, en épinglant les différents aspects de ce perpétuel drame humain qu’est la guerre. Nous avons ainsi essayé de rassembler les photographies qui sont devenues, comme on a l’habitude de le dire en utilisant un terme un peu usé, les “icônes” de notre temps, celles qui dans les gestes, dans les poses plastiques, dans le jeu de lumières, dans le rapport entre le sujet représenté et l’arrière-plan, dans le renvoi, implicite ou parfois même explicite, à l’iconographie classique de l’art chrétien se sont gravées dans nos esprits comme emblématiques d’une situation extrême. L’extrême de la résistance humaine, de la capacité de survivre et, éventuellement, de tuer.

Pour le photographe, la limite est celle de continuer à documenter des scènes de combats, de violence ou de mort, sans perdre le sens de son métier, voire de sa propre identité. La période a été circonscrite en prenant comme point de départ la guerre civile espagnole, le conflit qui a inauguré l’ère du photojournalisme moderne.

Comme tous les choix, celui-ci n’échappe pas à l’arbitraire et pourrait faire l’objet de modifications et d’améliorations. La sélection ne se veut ni définitive, ni exhaustive tant les conflits mondiaux et les images produites dans ces années-là sont nombreux. Mais s’il est vrai, comme l’affirme Georges Didi-Huberman, que pour savoir il faut imaginer, c’est-à-dire avoir des images qui permettent de comprendre, alors cette sélection souhaite apporter une contribution à cette compréhension, celle de notre temps, dans ses aspects les plus sombres à travers le travail de tous ceux qui ont choisi de raconter ces ténèbres de la rai- son. Nous sommes convaincus qu’il ne faut rien négliger de l’expérience humaine et que tout doit être au contraire vu, raconté et compris.» «Le chroniqueur, qui rapporte les événements sans distinguer entre les grands et les petits, fait droit à cette vérité : que rien de ce qui eut jamais lieu n’est perdu pour l’histoire. Certes, ce n’est qu’à l’humanité rédimée qu’échoit pleinement son passé. C’est-à-dire que pour elle seule son passé est devenu intégralement citable».

 

Vignette : © Georges Merillon/Gamma



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : images, lection, ainsi, guerre, aspects, exposition, histoire, photographie, humanit, georges,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Georges Rousse à la galerie Putman
Pour cette nouvelle exposition personnelle de Georges Rousse, la galerie Catherine Putman a choisi de réunir un ensemble de photographies et de dessins autour du motif de l’étoile qui est apparu dans son travail en 2013.
Après le rond et le carré qui caractérisent le vocabulaire graphique de l’artiste, la forme géométrique de l&rs...

    Lire la suite


  L'apnée des Ombres, une exposition de Karine Zibaut
"Plonger, plonger encore, glisser dans la vague subtile, traversée de lumière noire, caressée de longs filaments limoneux. Se tenir les yeux grands ouverts dans l’ombre fertile. Attendre, impatients, émerveillés, ce qui pourrait surgir. Nous y sommes, tout au fond, cernés de silence, les tempes battantes, le regard bercés par la douceur m...

    Lire la suite


  Majid Saeedi présente "Life in War"
Majid Saeedi est le lauréat du Prix Lucas Dolega 2014 pour son travail en Afghanistan : « Life in War ».

Le reportage

L’Afghanistan a été en guerre depuis 50 ans. Parfois quand des pays l’attaques, et parfois lors de guerre civiles. Les Afghans sont un peuple de guerre et de bain de sang. Ils souff...

    Lire la suite


  Quand Barbie s'incruste à Deauville
Michel Tréhet présente « Barbie Story ». A l’occasion du Off de Planche(s) Contact, Festival de Photographie de Deauville, Michel Tréhet emmène la collection de Barbie Couture de Martine Tina Dassault, Barbie Dior, Barbie Chanel, Barbie Givenchy, ou Barbie Louboutin… dans une histoire deauvillaise inédite dans les lieux mythiques o&ug...

    Lire la suite


  Exposition Bettina
Retrouvez la célèbre mannequin française sous l'objectif de Robert Doisneau, Jean-Philippe Charbonnier, Gordon Parks, Willy Rizzo, Emile Savitry, Georges Dambier et bien d'autres. Égérie de la génération 1950, la femme abandonne sa carrière alors qu'elle est à son apogée. Retour en photographies sur la vie de Bettina...

    Lire la suite


  Jimmy Nelson à la Young Gallery de Bruxelles
Projet "Before They Pass"
De 2010 à 2014, Jimmy Nelson a voyagé à travers le monde pour en apprendre davantage sur certaines des cultures indigènes les plus fascinantes encore présentes sur la planète aujourd’hui. Les nombreux voyages qu’il a entrepris tout au long de sa vie lui ont fait prendre conscience que ...

    Lire la suite


  Exposition Aaron Siskind
Figure majeure de la photographie américaine, mais trop souvent contournée, Aaron Siskind (1903-1991) voit l’importance de son oeuvre se déployer enfin dans une exposition monographique exhaustive, la première depuis plus de 30 ans, constituée de près de 250 tirages originaux, conçue et organisée par le Pavillon Populaire, en collaborat...

    Lire la suite


  Yannick Vigouroux avec Constellations
Né en 1970, Yannick Vigouroux est photographe, critique et historien d'art. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de la photographe (Arles), il a publié de nombreux ouvrages et articles sur la photographie. Depuis 1996, il utilise surtout différents appareils amateurs, dont des appareils Polaroïd et des box 6x9 cm, avec lesquelles il...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Abbas
Eddie Adams
Lynsey Addario
Dmitri Baltermants
Micha Bar-Am
Bruno Barbey
Gabriele Basilico
Werner Bishof
Philip Blenkinsop
Jean Marc Bouju
Alexandra Boulat
Margaret Bourke-White
Henri Bureau
Larry Burrows
Romano Cagnoni
Robert Capa
Henri Cartier-Bresson
Mario De Biasi
Corinna Dufka
Thomas Dworzak
Stuart Franklin
Leonard Freed
Mauro Galligani
Marc Garanger
Jean Gaumy
Ashley Gilbertson
Stanley Greene
Philip Jones Griffiths
Ron Haviv
Tim Hetherington
Henri Huet
Evgueni Khaldei
Josef Koudelka
Alex Majoli
Eiichi Matsumoto
Don McCullin
Susan Meiselas
Georges Mérillon
Davide Monteleone
James Nachtwey
Paolo Pellegrin
Gilles Peress
Joe Rosenthal
Sebastião Salgado
David Seymour
Christine Spengler
Tom Stoddart
Anthony Suau
David Turnley
Peter van Agtmael
Laurent Van der Stockt
Riccardo Venturi
Francesco Zizola

Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/9/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




La photographie, c'est la conscience même de la peinture. Elle lui rappelle sans cesse ce qu'elle ne doit pas faire. Que la peinture prenne donc ses responsabilités.
Brassaï   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !