inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie


J'aime
1

Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie

g

Xavier Lambours présente, à la Maison Européenne de la Photographie, une sélection d’environ 45 photographies regroupant 30 ans de travail, de ses célèbres clichés de stars de cinéma aux portraits d’animaux, en passant par sa toute dernière série de nus.
C’est par le cinéma – Hitchcock, Lang, Welles – et par la peinture, notamment avec le choc produit par la découverte de Mondrian, que Xavier Lambours en est indirectement venu à la photographie. Sous les auspices de Diane Arbus, aussi, dont les images carrées, prises au flash, l’ont conforté dans une écriture photographique singulière.

Premier essai, premier succès précoce : Cannes 1983, publié dans Libération, invente une nouvelle façon de portraiturer dans la presse. Puis, très vite, la reconnaissance : Le Monde, Télérama, Le Nouvel Observateur et tant d’autres.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation


Mais les stars, contrairement à une Annie Leibovitz ou à un Richard Avedon, ne sont pas «le monde» de Lambours, qui revendique ses racines prolétaires et petite-bourgeoises. Il s’en éloigne. Rebondit ailleurs, autrement, comme toute son œuvre prolixe et protéiforme en témoigne. Une longue collaboration avec Vuitton – pour le centenaire du monogramme (1996), pour le « sacre » du ballon de foot lors de la Coupe du Monde (1998), la création de l’agence Métis, un séjour à la villa Kujoyama au Japon (1992), le prix Niepce (1994), des livres, beaucoup, des voyages, aussi. Lambours est un photographe du mouvement, de la recherche, de la remise en question de soi. C’est aussi un étrange rêveur, capable de rêver de photographies... Et un homme de fiction, auteur de romans-photos. Las de la presse, qu’il juge aseptisée, la technique prenant le dessus sur le personnage, conscient que «le combat est difficile», Lambours nous invite aujourd’hui à découvrir une (petite) part de son travail si fécond. Des portraits, des paysages, des nus.


Les portraits, majoritairement photographiés en noir et blanc, sont aussi des formes dérivées et complexes d’auto-portraits, Lambours projetant sur Derrida, Duras, Lévi-Strauss, Mitterrand, Truffaut, Welles et tant d’autres ses propres interrogations, saisissant dans leur regard une forme d’inquiétude. Quelque part dans ces images, la mort s’annonce, celle des autres et la sienne propre, comme dans ce très beau portrait de Derrida au soir de sa vie, saisi devant un mur de pierres, au musée d’art et d’histoire du judaïsme.
Souvent, les visages fonctionnent en diptyques avec des animaux ainsi le regard sombre et dur de Mitterrand renvoie à l’œil écarquillé d’un taureau.

«Artiste? Reporter? En tout cas témoin de personnalités, d’approches de l’art, les nus étant l’entrée dans le trou noir...». Lambours multiplie les approches, les perspectives, les techniques : hommage classique à la sensualité de Rubens ou de Renoir, mais aussi ouverture fantasmatique dans un univers fantastique de nus voilés qui en appelle aux figures de Belphégor, Fantômas et aux films de Franju. Ici, une “vanité”, ailleurs un corps opulent, grisé, dont la chair semble celle d’une statue. Ailleurs encore, un travail sur la déformation du nu féminin à travers le filtre de tissus de camouflage de guerre, produisant des distorsions et d’étonnants chromatismes.
Et enfin, doux, sensuel, érotique, un hommage manifeste au magnifique tableau de Courbet, L’Origine du monde. Simplement, pudiquement, un sexe de femme dévoilé.

Un livre éponyme accompagne l’exposition. Edition La Maison d’été, 22 x 24 cm, 15 euros, 120 pages.

 

Vignette : François Truffaut, Festival de Cannes, 1983 © Xavier Lambours / Signatures.
 



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : lambours, monde, portraits, xavier, photographie, maison, ailleurs, autres, travail, truffaut, mitterrand, premier, cannes, presse, derrida, regard, images, welles,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Exposition : Tadej Pogačar & the P.A.R.A.S.I.T.E. au Musée d'Art Moderne de Ljubljana
Tadej Pogačar expose du 4 novembre 2014 au 18 janvier 2015 au Musée d'Art Moderne de Ljubjana en Slovénie.

Le commissaire de cette exposition est Igor Španjol.

L'exposition Tadej Pogačar & the P.A.R.A.S.I.T.E. Museum of Contemporary Art propose une enquête complète sur le travail créatif de Tadej Pogačar...

    Lire la suite


  Grand palais - paris photo - galerie esther woerdehoff - eric bourret
La série timescape sera présentée à la galerie esther woerdehoff, stand b51 /
the series of images timescape will be shown at esther woerdehoff gallery, stall b51

exhibitors:
eric bourret, gail albert halaban, iris hutegger, simone kappeler, chema madoz, michael schnabel

http://www.parisphoto.com/fr/paris/exposants/esther-woer...

    Lire la suite


  Exposition : "Travaux récents" de Olivier Sola à Arles
Olivier Sola expose ses Travaux récents à la Galerie Le Magasin de Jouets du 20 au 30 novembre.


«Olivier Sola fait de la platitude de l’image la force constitutive de son esthétique. Il choisit dans le réel des sujets dont le plan se trouve accentuée par un léger accident de surface. Sans masquer leur réf&...

    Lire la suite


  Exposition : "Stupides sculptures" de Robin Lopvet à Arles
Robin Lopvet expose ses Stupides sculptures à la Galerie Le Magasin de Jouets du 5 au 15 novembre.

Encore étudiant à l'ENSP, Robin Lopvet développe un univers décalé, bien à lui. Il s'empare du monde qui l'entoure pour se l'approprier, le transformer, le modeler. Jeux de formes et de sens souvent acides, toujours teint...

    Lire la suite


  Exposition : L'ATTESA de ROBERTO D'ADDONA
La galerie LWS poursuit son parcours "Hors les murs" avec Roberto d'Adona qui expose son nouveau travail du 7 au 22 novembre. Avec la série L'Attesa (2014), il nous invite à une procession dans un village des Pouilles, celui de ses parents.

“Cette série commence en 2008 dans le village d’origine de mes pare...

    Lire la suite


  Les Portraits de Marc Riboud exposés à la galerie Arcturus
Il y a peu, nous vous faisions découvrir le dernier ouvrage consacré à Marc Riboud et ses

    Lire la suite


  Alice Proujanksy presents Birth Culture
Alice Proujansky is a documentary photographer who covers birth, education and working women. Her photographs have been published widely in newspapers and magazines including the New York Times, New York Magazine, Harper’s, The Nation and The Guardian. She has been working on personal projects about Birth Culture since 2006 and All of It: Working Mothers since 2013.
Her work has been ...

    Lire la suite


  Exposition Portraits d'enfance
Dans le cadre de LUX à la Goutte d'Or, un parcours grand public destiné à faire découvrir les talents mode et design du quartier,
plusieurs événements satellites sont organisés, avec la lumière en fil conducteur. À cette occasion, venez découvrir l'exposition Qui dit lumière dit… Photo! à ...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Xavier Lambours

Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




En photographie, ce n’est pas le photographe qui est important.
Yann arthus-bertrand   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !