inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie


J'aime
1

Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie

g

Xavier Lambours présente, à la Maison Européenne de la Photographie, une sélection d’environ 45 photographies regroupant 30 ans de travail, de ses célèbres clichés de stars de cinéma aux portraits d’animaux, en passant par sa toute dernière série de nus.
C’est par le cinéma – Hitchcock, Lang, Welles – et par la peinture, notamment avec le choc produit par la découverte de Mondrian, que Xavier Lambours en est indirectement venu à la photographie. Sous les auspices de Diane Arbus, aussi, dont les images carrées, prises au flash, l’ont conforté dans une écriture photographique singulière.

Premier essai, premier succès précoce : Cannes 1983, publié dans Libération, invente une nouvelle façon de portraiturer dans la presse. Puis, très vite, la reconnaissance : Le Monde, Télérama, Le Nouvel Observateur et tant d’autres.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation


Mais les stars, contrairement à une Annie Leibovitz ou à un Richard Avedon, ne sont pas «le monde» de Lambours, qui revendique ses racines prolétaires et petite-bourgeoises. Il s’en éloigne. Rebondit ailleurs, autrement, comme toute son œuvre prolixe et protéiforme en témoigne. Une longue collaboration avec Vuitton – pour le centenaire du monogramme (1996), pour le « sacre » du ballon de foot lors de la Coupe du Monde (1998), la création de l’agence Métis, un séjour à la villa Kujoyama au Japon (1992), le prix Niepce (1994), des livres, beaucoup, des voyages, aussi. Lambours est un photographe du mouvement, de la recherche, de la remise en question de soi. C’est aussi un étrange rêveur, capable de rêver de photographies... Et un homme de fiction, auteur de romans-photos. Las de la presse, qu’il juge aseptisée, la technique prenant le dessus sur le personnage, conscient que «le combat est difficile», Lambours nous invite aujourd’hui à découvrir une (petite) part de son travail si fécond. Des portraits, des paysages, des nus.


Les portraits, majoritairement photographiés en noir et blanc, sont aussi des formes dérivées et complexes d’auto-portraits, Lambours projetant sur Derrida, Duras, Lévi-Strauss, Mitterrand, Truffaut, Welles et tant d’autres ses propres interrogations, saisissant dans leur regard une forme d’inquiétude. Quelque part dans ces images, la mort s’annonce, celle des autres et la sienne propre, comme dans ce très beau portrait de Derrida au soir de sa vie, saisi devant un mur de pierres, au musée d’art et d’histoire du judaïsme.
Souvent, les visages fonctionnent en diptyques avec des animaux ainsi le regard sombre et dur de Mitterrand renvoie à l’œil écarquillé d’un taureau.

«Artiste? Reporter? En tout cas témoin de personnalités, d’approches de l’art, les nus étant l’entrée dans le trou noir...». Lambours multiplie les approches, les perspectives, les techniques : hommage classique à la sensualité de Rubens ou de Renoir, mais aussi ouverture fantasmatique dans un univers fantastique de nus voilés qui en appelle aux figures de Belphégor, Fantômas et aux films de Franju. Ici, une “vanité”, ailleurs un corps opulent, grisé, dont la chair semble celle d’une statue. Ailleurs encore, un travail sur la déformation du nu féminin à travers le filtre de tissus de camouflage de guerre, produisant des distorsions et d’étonnants chromatismes.
Et enfin, doux, sensuel, érotique, un hommage manifeste au magnifique tableau de Courbet, L’Origine du monde. Simplement, pudiquement, un sexe de femme dévoilé.

Un livre éponyme accompagne l’exposition. Edition La Maison d’été, 22 x 24 cm, 15 euros, 120 pages.

 

Vignette : François Truffaut, Festival de Cannes, 1983 © Xavier Lambours / Signatures.
 



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : lambours, monde, portraits, xavier, photographie, maison, ailleurs, autres, travail, truffaut, mitterrand, premier, cannes, presse, derrida, regard, images, welles,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Paolo Roversi « Secrets » à la Galerie Camera Obscura

« A photograph is a secret about a secret.
The more it tells you, the less you know
»
Diane Arbus

Après "Angeli" en 1993 et "Studio" en 2002, deux expositions qui ont marqué l'histoire de la galerie Camera Obscura, nous avons le plaisir d'annoncer "Secrets", notre nouvelle collaboration avec Paolo Rover...

    Lire la suite



  Le Carré Amelot présente « Bonheur en Lituanie » de Mindaugas Ažušilis

Bonheur en Lituanie (Happiness in Lituania)

Esthétique du bonheur / éthique de la réticence...

Jeune photographe au regard et à l’esprit acéré, frôlant le désabusement, Mindaugas Ažušilis a su analyser dans son pays les ressorts d’une quête désenchantée, obéissant à des préconisations et des modèles stéréotypés : celle...

    Lire la suite



  « Death is Your Body » at the Frankfurter Kunstverein

« Imagine that your body is dying...Imagine how someone is closing your eyelids, » begins the meditation on death in Hannah Hurtzig’s videodyptich « Das Milieu der Toten » (The Milieu of the Dead) (2013). Towards the end of their lives people are forced to face the limitations of their bodies. However, for many people a personal confro...

    Lire la suite



  L’Espace Photographique Arthur Batut propose une exposition de Daniel Ballesteros et Kevin Martini-Fuller, ainsi que des stages

L’espace présente « les Cowboy Poètes et la Poétique » de Kevin Martini Fuller pour le 7eme festival « A Ciel Ouvert ». Kevin Martini-Fuller assiste et photographie les rencontres de « Cowboy Poets » de Elko Nevada depuis son commencement, il y a 30 ans. Les portraits des poètes “cowboy” et “cowg...

    Lire la suite



  Le Printemps Photographique de Nîmes : « La mer qu'on voit danser », du 24 avril au 31 juillet

PRINTEMPS PHOTOGRAPHIQUE 2014 LA MER, QU’ON VOIT DANSER… : six expositions et deux films.
 

Abdelghani BIBT–Récits de vie
(courts-métrages, 2013)
Les courts-métrages de Abdelghani Bibt seront diffusés en amont de Mare Mater film de Patrick Zachmann le jeudi 24 avr...

    Lire la suite



  Prix HSBC pour la Photographie : L’itinérance 2014 débute à Lille

Le Prix HSBC pour la Photographie a le plaisir de s’associer pour la 4ème fois à la Maison de la Photographie de Lille pour présenter les œuvres de Delphine Burtin et Akiko Takizawa, lauréates 2014 choisies parmi les 10 nominés proposés par Simon Baker, conseiller artistique.

Delphine BURTIN – née en 1974, vit et travaille à Lausa...

    Lire la suite



  Beatrix von Conta à la Galerie Le Réverbère

Les images prolifèrent aujourd’hui à une vitesse inouïe sur des supports sans cesse nouveaux. La photographie, pourtant, reste une énigme. Inlassablement et avec bonheur, je reviens vers sa simplicité trompeuse, sa mince surface silencieuse et l’évidence de sa complexité. Regarder le paysage me demande du temps. Sous quelle forme re-présenter autrement ce qui s&rs...

    Lire la suite



  « Doux-amer » : l'exposition de Michel vanden Eeckhoudt de l'agence VU' à Mérignac (Gironde)

Membre historique de l'Agence VU', Michel vanden Eeckhoudt construit depuis plus de 30 ans des photographies pures, élégantes, marquées par un humour constant qui lui permet d’adop- ter une distance juste et amusée à ce qui se déroule devant ses yeux. S’il provoque souvent un sourire, il suscite rapidement, derrière cette première réaction, une série d...

    Lire la suite



 

INFORMATIONS PRATIQUES

Xavier Lambours

Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




Je photographie ce que je ne peux pas peindre et je peins ce que je ne veux photographier.
Man ray   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !