inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie


J'aime
1

Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie

g

Xavier Lambours présente, à la Maison Européenne de la Photographie, une sélection d’environ 45 photographies regroupant 30 ans de travail, de ses célèbres clichés de stars de cinéma aux portraits d’animaux, en passant par sa toute dernière série de nus.
C’est par le cinéma – Hitchcock, Lang, Welles – et par la peinture, notamment avec le choc produit par la découverte de Mondrian, que Xavier Lambours en est indirectement venu à la photographie. Sous les auspices de Diane Arbus, aussi, dont les images carrées, prises au flash, l’ont conforté dans une écriture photographique singulière.

Premier essai, premier succès précoce : Cannes 1983, publié dans Libération, invente une nouvelle façon de portraiturer dans la presse. Puis, très vite, la reconnaissance : Le Monde, Télérama, Le Nouvel Observateur et tant d’autres.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation


Mais les stars, contrairement à une Annie Leibovitz ou à un Richard Avedon, ne sont pas «le monde» de Lambours, qui revendique ses racines prolétaires et petite-bourgeoises. Il s’en éloigne. Rebondit ailleurs, autrement, comme toute son œuvre prolixe et protéiforme en témoigne. Une longue collaboration avec Vuitton – pour le centenaire du monogramme (1996), pour le « sacre » du ballon de foot lors de la Coupe du Monde (1998), la création de l’agence Métis, un séjour à la villa Kujoyama au Japon (1992), le prix Niepce (1994), des livres, beaucoup, des voyages, aussi. Lambours est un photographe du mouvement, de la recherche, de la remise en question de soi. C’est aussi un étrange rêveur, capable de rêver de photographies... Et un homme de fiction, auteur de romans-photos. Las de la presse, qu’il juge aseptisée, la technique prenant le dessus sur le personnage, conscient que «le combat est difficile», Lambours nous invite aujourd’hui à découvrir une (petite) part de son travail si fécond. Des portraits, des paysages, des nus.


Les portraits, majoritairement photographiés en noir et blanc, sont aussi des formes dérivées et complexes d’auto-portraits, Lambours projetant sur Derrida, Duras, Lévi-Strauss, Mitterrand, Truffaut, Welles et tant d’autres ses propres interrogations, saisissant dans leur regard une forme d’inquiétude. Quelque part dans ces images, la mort s’annonce, celle des autres et la sienne propre, comme dans ce très beau portrait de Derrida au soir de sa vie, saisi devant un mur de pierres, au musée d’art et d’histoire du judaïsme.
Souvent, les visages fonctionnent en diptyques avec des animaux ainsi le regard sombre et dur de Mitterrand renvoie à l’œil écarquillé d’un taureau.

«Artiste? Reporter? En tout cas témoin de personnalités, d’approches de l’art, les nus étant l’entrée dans le trou noir...». Lambours multiplie les approches, les perspectives, les techniques : hommage classique à la sensualité de Rubens ou de Renoir, mais aussi ouverture fantasmatique dans un univers fantastique de nus voilés qui en appelle aux figures de Belphégor, Fantômas et aux films de Franju. Ici, une “vanité”, ailleurs un corps opulent, grisé, dont la chair semble celle d’une statue. Ailleurs encore, un travail sur la déformation du nu féminin à travers le filtre de tissus de camouflage de guerre, produisant des distorsions et d’étonnants chromatismes.
Et enfin, doux, sensuel, érotique, un hommage manifeste au magnifique tableau de Courbet, L’Origine du monde. Simplement, pudiquement, un sexe de femme dévoilé.

Un livre éponyme accompagne l’exposition. Edition La Maison d’été, 22 x 24 cm, 15 euros, 120 pages.

 

Vignette : François Truffaut, Festival de Cannes, 1983 © Xavier Lambours / Signatures.
 



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : lambours, monde, portraits, xavier, photographie, maison, ailleurs, autres, travail, truffaut, mitterrand, premier, cannes, presse, derrida, regard, images, welles,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Le Théâtre de la Photographie et de l’Image – Charles Nègre - présente Frank Horvat « La maison aux quinze clefs »
L'exposition, déclinée en quinze clefs regroupera 200 images en Noir et Blanc et en Couleur, et des bornes interactives à la disposition du public permettant une plus large connaissance des divers aspects de l’œuvre de ce grand photographe.

Frank Horvat est né en 1928, à Abbazia en Italie. Il étudie d'abord le dessin acad...

    Lire la suite


  Ma Samaritaine 2014 : Carte blanche à la jeune photographie
La Samaritaine mécène de la jeune photographie

Les grands noms de la photographie du XXe siècle, Eugène Boubat, Willy Ronis ou Brassaï, ont fixé la Samaritaine sur la pellicule, faisant du décor de sa monumentale façade au-dessus du pont neuf l’icône d’un Paris éternel. Dans la continuité de cette relation, nous avons souhaité donner, par le biais...

    Lire la suite


  La galerie Melanie Rio présente « Twenty-six days », une exposition de Franck Gérard
En l’état.

Depuis plus de quinze ans, je construis une œuvre, appelée à grandir au jour le jour, nommée En l’état, 13 juillet 1999-Aujourd’hui. Ne me séparant jamais de mon outil, l’appareil photographique, j’enregistre ce que je vois, ce qui me trouble, me touche (...) ; j’amasse des images, je fabrique ma propr...

    Lire la suite


  la Galerie NegPos Fotoloft présente « Raul Cañibano - La soif de l'indicible »
La soif de l’indicible
« L'atmosphère était si humide que les poissons auraient pu entrer par les portes et sortir par les fenêtres, naviguant dans les airs d'une pièce à l'autre. »

Gabriel Garcia Marquez – Cent ans de solitude

Lorsque l’on découvre...

    Lire la suite


  La Galerie Soufflot présente « Trans Genres - Photo-graphiques », une exposition de Jean Jeanneret
Cinéaste, Jean JEANNERET est également un photographe dont le travail a été reconnu par de nombreux prix. Depuis son exposition au Musée Réattu à Arles en 1967, l'artiste n'a pas ré-exposé ses œuvres en France.

Pour cette exposition parisienne au cœur de Paris et dans l'enceinte prestigieuse de l&...

    Lire la suite


  Isabelle Schmitt au « Salon d'Automne » du « Grand Palais »
Le jury ne le savait pas, ils auront élu son oeuvre photographique « Berlin, on the way » pour cette 111ème édition du « SALON D' AUTOMNE » du « GRAND PALAIS », celle-même qui avait fait la couverture en mars 2013 du n° 252 du célèbre magazine « REPONSES PHOTO » pour leur dossier spécial « UNIVERS URBAIN – PHOTOGENIE...

    Lire la suite


  La Péniche librairie - galerie L’Eau et les rêves présente l’exposition des photographies de Cathy Bion « Couleurs d’alizés »
Un rendez-vous bachelardien s’il en est...

Le nom de la Péniche L’Eau et les rêves fait référence à l’essai de Gaston Bachelard sur l’imagination de la matière.
C’est justement des matières et des couleurs transformées par les éléments naturels que la photographe plasticienne Cathy Bion recueille depuis plus de 15 ans dans les...

    Lire la suite


  Stephen Bulger Gallery presents « Duane Michals: An Exhibition »
The gallery is pleased to present our first solo exhibition of work by Duane Michals (b. 1932) including some of the fascinating works produced during a remarkable career of almost 50 years.

Raised in his birthplace of McKeesport, PA, Michals' interest in art began at the age of 14 while attending watercolour classes at the Carnegie Institute in Pittsburgh. In 1953 he received a...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Xavier Lambours

Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




Mes photos c'est mon journal, un point c'est tout. et toute photo n'est rien d'autre que la représentation d'un jour unique. et ce jour unique contient à la fois le passé et la projection de l'avenir.
Nobuyoshi araki   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !