inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie


J'aime
1

Xavier Lambours - XL - Maison Européenne de la Photographie

g

Xavier Lambours présente, à la Maison Européenne de la Photographie, une sélection d’environ 45 photographies regroupant 30 ans de travail, de ses célèbres clichés de stars de cinéma aux portraits d’animaux, en passant par sa toute dernière série de nus.
C’est par le cinéma – Hitchcock, Lang, Welles – et par la peinture, notamment avec le choc produit par la découverte de Mondrian, que Xavier Lambours en est indirectement venu à la photographie. Sous les auspices de Diane Arbus, aussi, dont les images carrées, prises au flash, l’ont conforté dans une écriture photographique singulière.

Premier essai, premier succès précoce : Cannes 1983, publié dans Libération, invente une nouvelle façon de portraiturer dans la presse. Puis, très vite, la reconnaissance : Le Monde, Télérama, Le Nouvel Observateur et tant d’autres.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation


Mais les stars, contrairement à une Annie Leibovitz ou à un Richard Avedon, ne sont pas «le monde» de Lambours, qui revendique ses racines prolétaires et petite-bourgeoises. Il s’en éloigne. Rebondit ailleurs, autrement, comme toute son œuvre prolixe et protéiforme en témoigne. Une longue collaboration avec Vuitton – pour le centenaire du monogramme (1996), pour le « sacre » du ballon de foot lors de la Coupe du Monde (1998), la création de l’agence Métis, un séjour à la villa Kujoyama au Japon (1992), le prix Niepce (1994), des livres, beaucoup, des voyages, aussi. Lambours est un photographe du mouvement, de la recherche, de la remise en question de soi. C’est aussi un étrange rêveur, capable de rêver de photographies... Et un homme de fiction, auteur de romans-photos. Las de la presse, qu’il juge aseptisée, la technique prenant le dessus sur le personnage, conscient que «le combat est difficile», Lambours nous invite aujourd’hui à découvrir une (petite) part de son travail si fécond. Des portraits, des paysages, des nus.


Les portraits, majoritairement photographiés en noir et blanc, sont aussi des formes dérivées et complexes d’auto-portraits, Lambours projetant sur Derrida, Duras, Lévi-Strauss, Mitterrand, Truffaut, Welles et tant d’autres ses propres interrogations, saisissant dans leur regard une forme d’inquiétude. Quelque part dans ces images, la mort s’annonce, celle des autres et la sienne propre, comme dans ce très beau portrait de Derrida au soir de sa vie, saisi devant un mur de pierres, au musée d’art et d’histoire du judaïsme.
Souvent, les visages fonctionnent en diptyques avec des animaux ainsi le regard sombre et dur de Mitterrand renvoie à l’œil écarquillé d’un taureau.

«Artiste? Reporter? En tout cas témoin de personnalités, d’approches de l’art, les nus étant l’entrée dans le trou noir...». Lambours multiplie les approches, les perspectives, les techniques : hommage classique à la sensualité de Rubens ou de Renoir, mais aussi ouverture fantasmatique dans un univers fantastique de nus voilés qui en appelle aux figures de Belphégor, Fantômas et aux films de Franju. Ici, une “vanité”, ailleurs un corps opulent, grisé, dont la chair semble celle d’une statue. Ailleurs encore, un travail sur la déformation du nu féminin à travers le filtre de tissus de camouflage de guerre, produisant des distorsions et d’étonnants chromatismes.
Et enfin, doux, sensuel, érotique, un hommage manifeste au magnifique tableau de Courbet, L’Origine du monde. Simplement, pudiquement, un sexe de femme dévoilé.

Un livre éponyme accompagne l’exposition. Edition La Maison d’été, 22 x 24 cm, 15 euros, 120 pages.

 

Vignette : François Truffaut, Festival de Cannes, 1983 © Xavier Lambours / Signatures.
 



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : lambours, monde, portraits, xavier, photographie, maison, ailleurs, autres, travail, truffaut, mitterrand, premier, cannes, presse, derrida, regard, images, welles,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  « Athènes » de Didier Ben Loulou au Carré Amelot
Entre 2006 et 2009, Didier Ben Loulou séjourne à Athènes. En parcourant ce haut lieu de civilisation, il entrevoit certes les restes de l'ancienne Attique, mais il la confronte à la modernité.

Comme à son habitude, le photographe refuse de travailler dans l'immédiat et l'urgence, écartant toute l'idée de ...

    Lire la suite


  Karol Komorowski and Alan Warburton's exhibition at Lookout Gallery
Lookout Gallery opens the season with an exhibition by Karol Komorowski & Alan Warburton. In Komorowski's new photographs and the accompanying movie Spherical Harmonics by Alan Warburton, both artists employ CGI (Computer Generated Imagery) to redefine the status of the image, exploring how these new technologies alter the perception of reality.

- Distrust in im...

    Lire la suite


  Alain Etcheparé exposé dans le cadre des Itinéraires Photographiques en Limousin
Depuis 2006 Alain Etcheparé présente ses travaux personnels tant en France qu'à l'étranger. En 2007 il a déjà participé aux Itinéraires photographiques en Limousin, à Limoges.

Avec sa série « Territoires », il a choisi de parcourir des lieux communs abandonnés, oubliés, dés...

    Lire la suite


  La Galerie Taka Ishii présente l'exposition de Keiichi Tahara
Pour la rentrée de Septembre 2014, Taka Ishii Gallery Paris présente l'exposition de Keiichi Tahara, un des plus grands photographes et concepteurs de lumière japonais. Né à Kyoto au Japon en 1951, Keiichi Tahara a vécu 36 ans en France. Dès son arrivée en Europe à l'âge de 21 ans, la lumière est au centre de son a...

    Lire la suite


  Le photographe Rehahn présente « Un autre vietnam »




Tout le monde a dans sa tête de belles images du Vietnam comme la fabuleuse Baie d'Halong ou les marchés flottants du Mekong. L'exposition « Un autre Vietnam » est un aperçu du pays à travers les yeux de Réhahn, photographe français, expatrié depuis 2 ans.
Il est désormais connu et rec...

    Lire la suite


  « Des Légumes et des Hommes » de Joëlle Dollé à Dinard
Joëlle Dollé est photographe portraitiste. Elle travaille pour la presse, les agences de communication et les éditeurs.

Elle conçoit et réalise en 2002 avec ses photographies d’animaux une collection de livres pour enfants « Histoire de voir ».

Pendant plusieurs années, elle s’installe dans la rue avec sa bâche et réali...

    Lire la suite


  « Nuit américaine » avec Laure Vasconi et Magre Julien à La Filature
Laure Vasconi - série « Villes de cinéma »

« Laure Vasconi a baladé ses objectifs dans quelques villes mythiques du cinéma. À Berlin, dans les studios de Babelsberg, au Caire, à Rome dans les légendaires hangars de Cinecitta et bien sûr à Los Angeles ou plutôt Hollywood... Tous ces lieux dédiés au 7e art, à l...

    Lire la suite


  « Dust » de Roman Moriceau à la galerie Derouillon
L’imagerie de Roman Moriceau est nourrie de végétaux luxuriants, de paysages montagneux, de ciels chargés de nuages, de fleurs écloses, d’arc-en-ciel et d’étoiles scintillantes. Pourtant, la couleur manque et la lumière y est aveuglante. La luxuriance et le chatoiement semblent avoir perdu de leur éclat. Teintées de noir, de...

    Lire la suite


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Xavier Lambours

Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




Quand mes fils ont été assez grands, je suis retournée à mes premières amours. Je n'ai pas de plus grand bonheur que de découvrir et photographier un peuple que je n'ai jamais vu. C'est comme mettre la main sur une pépite.
Marie-Laure DE DECKER   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !