inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Xavier Fourtou - Portrait Brésilien - Maison Européenne de la Photographie


J'aime
0

Xavier Fourtou - Portrait Brésilien - Maison Européenne de la Photographie

g

La « Vitrine » de la MEP présente, du 29 juin au 25 septembre 2011, Portrait brésilien, une série de visages photographiés par Xavier Fourtou à Sao Paulo. Dans la plus grande ville du Brésil, Xavier Fourtou s’est intéressé aux graffitis, ceux de la Villa Madelena tout d’abord, puis ceux trouvés au hasard de ses pérégrinations. Les portraits qui en résultent sont agencés en diptyques ou en mosaïque et accompagnés d’une légende, un adjectif qui qualifie l’humeur et le caractère de ces personnages. Ces compositions révèlent l’énergie propre au peuple brésilien, le rythme des formes et des couleurs est un hommage à cette culture métissée.

 

Pour voir le reportage d'Actuphoto à la MEP : http://www.dailymotion.com/video/xjrwbb_l-ete-2011-de-la-maison-europenne-de-la-photographie-jane-evelyn-atwood-xavier-lambours-de-l-air_creation

 

« Dans le quartier de Villa Madalena, à São Paolo, il y a un endroit totalement envahi de magnifiques graffitis très colorés, j’ai photographié tous les visages que j’y ai trouvés. Je suis parti ensuite à la recherche d’autres Brésiliens exposés sur des façades et passant pourtant presque inaperçus. C’est principalement dans les quartiers populaires du centre de São Paolo que j’ai trouvé de la vie sur les murs, de la gaîté, des surprises, des traits violents, des sourires discrets. J’y ai fait la connaissance d’un clown, d’un mannequin, d’une nonne, d’enfants se tenant par la main, d’un garagiste, d’un fou, d’un cuisinier, de Nina Simone, d’un conquistador portugais et d’un couple qui s’embrassait. Les photos de cette exposition sont d’abord regroupées par deux. J’ai créé des unions, j’ai prolongé l’idée du baiser. Chaque paire d’images illustre un aspect de l’âme ou du caractère de mon Brésil : sexy, envoûtant, amoureux, nature, fidèle, nostalgique, mystique, inquiétant, chaotique, musicien.

Dans un deuxième temps, j’ai réuni toutes les photos, comme sur un mur de São Paolo, couvrant l’intégralité de l’espace, entremêlées, se répondant l’une à l’autre, se mariant, et, je l’espère, créant une énergie verte, jaune et bleue. Bienvenue au cœur de São. Le garagiste, le conquérant, Nina et les enfants sont heureux de vous accueillir, ils vous attendaient. »
Xavier Fourtou

 

Xavier Fourtou est né en 1968 etvit et travaille à Paris. Après des études en sciences politiques, spécialisé dans le domaine de la gestion internationale, Xavier Fourtou part, à 23 ans, travailler pour un cabinet de conseil en stratégie à Boston. Après deux années aux Etats-Unis, il poursuit, pendant trois ans, ses activités de consultant à Madrid. Il fonde ensuite avec un associé une société réalisant, pour le compte du magazine Newsweek international, des dossiers sur la situation économique de pays en voie de développement. Il effectue alors de longs séjours au Brésil, en Colombie et en Afrique de l’ouest. De retour en France, Xavier Fourtou s’éloigne du journalisme pour se tourner vers la psychologie clinique. Un nouveau parcours universitaire lui permet, aujourd’hui, d’exercer en tant que thérapeute, travaillant plus spécifiquement auprès d’enfants et adolescents.

La photographie n’a cessé d’accompagner ce consultant journaliste psychologue tout au long de ses voyages et parcours de vie. Il expose pour la première fois en 2006, à Paris, au Carpe Diem Café. Lieu alternatif où Xavier Fourtou montre des photos décalées prises à Odessa, Yalta et Kiev mais qui ont un air de Bahia et de Copacabana. Après Ukraine estivale, Xavier Fourtou expose à nouveau au Carpe Diem en 2008, une composition de visages graffités photographiés sur des murs de quartiers populaires de Sao Paolo.

 

Vignette : Cidade, São Paulo, 2007 © Xavier Fourtou.



   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : xavier, fourtou, paolo, trouv, enfants, photos, photographi, visages, consultant, expose, photographie, nouveau,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Paolo Roversi « Secrets » à la Galerie Camera Obscura

« A photograph is a secret about a secret.
The more it tells you, the less you know
»
Diane Arbus

Après "Angeli" en 1993 et "Studio" en 2002, deux expositions qui ont marqué l'histoire de la galerie Camera Obscura, nous avons le plaisir d'annoncer "Secrets", notre nouvelle collaboration avec Paolo Rover...

    Lire la suite



  Le Carré Amelot présente « Bonheur en Lituanie » de Mindaugas Ažušilis

Bonheur en Lituanie (Happiness in Lituania)

Esthétique du bonheur / éthique de la réticence...

Jeune photographe au regard et à l’esprit acéré, frôlant le désabusement, Mindaugas Ažušilis a su analyser dans son pays les ressorts d’une quête désenchantée, obéissant à des préconisations et des modèles stéréotypés : celle...

    Lire la suite



  « Death is Your Body » at the Frankfurter Kunstverein

« Imagine that your body is dying...Imagine how someone is closing your eyelids, » begins the meditation on death in Hannah Hurtzig’s videodyptich « Das Milieu der Toten » (The Milieu of the Dead) (2013). Towards the end of their lives people are forced to face the limitations of their bodies. However, for many people a personal confro...

    Lire la suite



  L’Espace Photographique Arthur Batut propose une exposition de Daniel Ballesteros et Kevin Martini-Fuller, ainsi que des stages

L’espace présente « les Cowboy Poètes et la Poétique » de Kevin Martini Fuller pour le 7eme festival « A Ciel Ouvert ». Kevin Martini-Fuller assiste et photographie les rencontres de « Cowboy Poets » de Elko Nevada depuis son commencement, il y a 30 ans. Les portraits des poètes “cowboy” et “cowg...

    Lire la suite



  Le Printemps Photographique de Nîmes : « La mer qu'on voit danser », du 24 avril au 31 juillet

PRINTEMPS PHOTOGRAPHIQUE 2014 LA MER, QU’ON VOIT DANSER… : six expositions et deux films.
 

Abdelghani BIBT–Récits de vie
(courts-métrages, 2013)
Les courts-métrages de Abdelghani Bibt seront diffusés en amont de Mare Mater film de Patrick Zachmann le jeudi 24 avr...

    Lire la suite



  Prix HSBC pour la Photographie : L’itinérance 2014 débute à Lille

Le Prix HSBC pour la Photographie a le plaisir de s’associer pour la 4ème fois à la Maison de la Photographie de Lille pour présenter les œuvres de Delphine Burtin et Akiko Takizawa, lauréates 2014 choisies parmi les 10 nominés proposés par Simon Baker, conseiller artistique.

Delphine BURTIN – née en 1974, vit et travaille à Lausa...

    Lire la suite



  Beatrix von Conta à la Galerie Le Réverbère

Les images prolifèrent aujourd’hui à une vitesse inouïe sur des supports sans cesse nouveaux. La photographie, pourtant, reste une énigme. Inlassablement et avec bonheur, je reviens vers sa simplicité trompeuse, sa mince surface silencieuse et l’évidence de sa complexité. Regarder le paysage me demande du temps. Sous quelle forme re-présenter autrement ce qui s&rs...

    Lire la suite



  « Doux-amer » : l'exposition de Michel vanden Eeckhoudt de l'agence VU' à Mérignac (Gironde)

Membre historique de l'Agence VU', Michel vanden Eeckhoudt construit depuis plus de 30 ans des photographies pures, élégantes, marquées par un humour constant qui lui permet d’adop- ter une distance juste et amusée à ce qui se déroule devant ses yeux. S’il provoque souvent un sourire, il suscite rapidement, derrière cette première réaction, une série d...

    Lire la suite



 

INFORMATIONS PRATIQUES

Xavier Fourtou

Comment s'y rendre ?

Maison Européenne de la Photographie
5, 7 Rue de Fourcy
75004 Paris
France


Localisation

Jusqu'au 25/09/2011

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




La vraie intelligence de l'être humain, c'est sa capacité d'adaptation. Les hommes se font à tout, y compris au pire.
Sebastião SALGADO   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !