inscrivez-vous Pas encore membre ? Inscrivez-vous | Connexion Connectez-vous

 
Rubrique(s) : Expositions > Workin' down under


J'aime
0

Workin' down under

g
PITTSBURGH…As part of The Pittsburgh Cultural Trust's Australia Festival, Wood Street Galleries presents a survey exhibition of contemporary photography, video and installation artists from Australia including: Tracey Moffatt, John Gillies, Denis Beaubois, Christian Bumbarra Thompson and John Tonkin. The exhibition opens on Friday, October 19, 2007. An opening night performance, “Australian Graffiti,” by Christian Bumbarra Thompson, fresh from recent successes in Berlin and Cologne, will be held at SPACE, 6:30 p.m. There will be an artist talk by John Gillies at Wood Street Galleries on Saturday, October 20, at 1 p.m. The exhibit closes on December 31, 2007. All events are free and open to the public. “WORKIN' DOWN UNDER features the work of five contemporary Australian artists who, through diverse media and approaches, explore issues of identity across cultures and time, including its own demise,” writes Wood Street Galleries curator Murray Horne. Hailing from a country of colonists and colonized, John Gillies and Christian Bumbarra Thompson reflect complicated relationships with the nation's past. Gillies' sheep in Divide are an apt metaphor for the quandaries of occupation, territory and genealogy. In looping a video clip of a traditional greeting between the artist and his father, Thompson suggests the eternal endurance of aboriginal culture--one that has already persisted at least 40,000 years. Tracey Moffatt and John Tonkin imagine alternate identities past, present and future. In Under the Sign of Scorpio, Moffatt assumes and represents the identities of 40 women born under the same astrological star, from Marie Currie to Hillary Clinton. Tonkin's interactive Personal Eugenics allows participants to morph their own self-image toward their descriptions of who they would like to become. Responding to identities increasingly exposed, Denis Beaubois offers an installment of the ongoing Terminal Vision Project. In a gesture of visual suicide, he uses the latest camera surveillance technology to capture the destruction of the very devices that make our private lives so public.


   Réagissez à cet article


Pseudo


Email (Confidentiel)


Commentaire




Code de validation






Mots clés / Tags : thompson, gillies, christian, bumbarra, street, galleries, tonkin, identities, under, moffatt, rdquo, australian, ldquo, artist, their, pittsburgh, public, october, australia, tracey, artists, video, contemporary, exhibition, denis, including, beaubois, scorpio, currie,

Partager:

Permalien :


  Articles dans la même rubrique
  Paolo Roversi « Secrets » à la Galerie Camera Obscura

« A photograph is a secret about a secret.
The more it tells you, the less you know
»
Diane Arbus

Après "Angeli" en 1993 et "Studio" en 2002, deux expositions qui ont marqué l'histoire de la galerie Camera Obscura, nous avons le plaisir d'annoncer "Secrets", notre nouvelle collaboration avec Paolo Rover...

    Lire la suite



  Le Carré Amelot présente « Bonheur en Lituanie » de Mindaugas Ažušilis

Bonheur en Lituanie (Happiness in Lituania)

Esthétique du bonheur / éthique de la réticence...

Jeune photographe au regard et à l’esprit acéré, frôlant le désabusement, Mindaugas Ažušilis a su analyser dans son pays les ressorts d’une quête désenchantée, obéissant à des préconisations et des modèles stéréotypés : celle...

    Lire la suite



  « Death is Your Body » at the Frankfurter Kunstverein

« Imagine that your body is dying...Imagine how someone is closing your eyelids, » begins the meditation on death in Hannah Hurtzig’s videodyptich « Das Milieu der Toten » (The Milieu of the Dead) (2013). Towards the end of their lives people are forced to face the limitations of their bodies. However, for many people a personal confro...

    Lire la suite



  L’Espace Photographique Arthur Batut propose une exposition de Daniel Ballesteros et Kevin Martini-Fuller, ainsi que des stages

L’espace présente « les Cowboy Poètes et la Poétique » de Kevin Martini Fuller pour le 7eme festival « A Ciel Ouvert ». Kevin Martini-Fuller assiste et photographie les rencontres de « Cowboy Poets » de Elko Nevada depuis son commencement, il y a 30 ans. Les portraits des poètes “cowboy” et “cowg...

    Lire la suite



  Le Printemps Photographique de Nîmes : « La mer qu'on voit danser », du 24 avril au 31 juillet

PRINTEMPS PHOTOGRAPHIQUE 2014 LA MER, QU’ON VOIT DANSER… : six expositions et deux films.
 

Abdelghani BIBT–Récits de vie
(courts-métrages, 2013)
Les courts-métrages de Abdelghani Bibt seront diffusés en amont de Mare Mater film de Patrick Zachmann le jeudi 24 avr...

    Lire la suite



  Prix HSBC pour la Photographie : L’itinérance 2014 débute à Lille

Le Prix HSBC pour la Photographie a le plaisir de s’associer pour la 4ème fois à la Maison de la Photographie de Lille pour présenter les œuvres de Delphine Burtin et Akiko Takizawa, lauréates 2014 choisies parmi les 10 nominés proposés par Simon Baker, conseiller artistique.

Delphine BURTIN – née en 1974, vit et travaille à Lausa...

    Lire la suite



  Beatrix von Conta à la Galerie Le Réverbère

Les images prolifèrent aujourd’hui à une vitesse inouïe sur des supports sans cesse nouveaux. La photographie, pourtant, reste une énigme. Inlassablement et avec bonheur, je reviens vers sa simplicité trompeuse, sa mince surface silencieuse et l’évidence de sa complexité. Regarder le paysage me demande du temps. Sous quelle forme re-présenter autrement ce qui s&rs...

    Lire la suite



  « Doux-amer » : l'exposition de Michel vanden Eeckhoudt de l'agence VU' à Mérignac (Gironde)

Membre historique de l'Agence VU', Michel vanden Eeckhoudt construit depuis plus de 30 ans des photographies pures, élégantes, marquées par un humour constant qui lui permet d’adop- ter une distance juste et amusée à ce qui se déroule devant ses yeux. S’il provoque souvent un sourire, il suscite rapidement, derrière cette première réaction, une série d...

    Lire la suite



 

INFORMATIONS PRATIQUES

Comment s'y rendre ?

Wood Street Galleries
601 Wood Street Pittsburgh, PA (412) 471-5605 Free Tuesday-Thursday, 11 a.m. - 6 p.m. Friday and Saturday, 11 a.m. - 8 p.m. http://www.woodstreetgalleries.org
 


Localisation

Jusqu'au 31/12/2007

Statut : Expositions terminé







Suivre

 




Que de gens ont voulu se suicider, et se sont contentés de déchirer leur photographie!
Jules renard   














     Inscrivez-vous


     Dès maintenant et restez informé
     de toute l'actualité photo !